Lycée Français Saint Louis - Stockholm - Papier recyclé numéro 21

Fiction

Documentaire

Jeu

Facile !

Mon avis

Humour

Expériences

Fiction

Créations

Au revoir...

Interview

Merci Jean-Luc !

Jeu

Histoire

Le comité

La une

Merci Jean-Luc !

Jean-Luc

J’ai rencontré Jean-Luc en décembre dernier quand je suis entré au lycée français. Il a parlé avec mon père et moi dans son bureau et il m’a dit que j’allais travailler en Cm1B avec Hélène.

Jean-Luc adore le thé. Peut-être beaucoup de personnes me demanderont comment je sais cela. Je leur répondrai qu’il porte toujours une tasse de thé à la main. Quand il boit du thé, il se sent mieux.

A l’école, il n’est jamais triste. Il a toujours un sourire aux lèvres. Quand c’est l’heure d’entrer en classe, il crie toujours la même phrase :

« C’est l’heure ! »

C’est le directeur que j’aime. Mais maintenant, il doit partir. Je veux lui dire :

(* Bonne chance ! en vietnamien)

 

Ngoc  ALEF / CM1B

 


 

Cher Jean-Luc,

On est triste que tu partes, alors pour te faire rire un peu, on t’envoie nos Histoires dont tu es le Héros !!!

Elles se passent du temps où, toi aussi, tu étais à l’école...

1 ) Jean-Luc rentre à la maison avec son pantalon neuf tout déchiré. Sa maman s’écrie:

”Mais enfin,Jean-Luc! Tu as déjà abîmé ton pantalon tout neuf?

 - Ben oui, je suis tombé de vélo et je n’ai pas eu le temps de l’enlever!”

2 ) La maîtresse dit à Jean-Luc :

”Récite-moi la table de 9!”

Jean-Luc commence:

” La, la, la...la! La,la,la...la! La,la,la...la!..

 - Mais qu’est-ce que c’est que ça? s’écrie la maîtresse.

 - Oh, c’est parce que je me souviens de la musique mais j’ai oublié les paroles!”

3 ) C’est le premier jour d’école et Jean-Luc a oublié sa trousse. Il lève le doigt et dit à la maîtresse:

” J’ai pas de crayon!”

La maîtresse lui dit gentiment:

” On ne dit pas j’ai pas de crayon, pour que ça soit correct il faut dire: je n’ai pas de crayon , tu n’as pas de crayon, il n’a pas de crayon.nous n'avons pas de crayon, vous n’avez pas de crayon, ils n’ont pas de crayon. Tu as compris?

 - Oui, dit Jean-Luc, mais alors, où sont passés tous les crayons?”

Classe de Ce2 A

J’ai rencontré Jean-Luc
En Août
Au lycée français
Non, non, il ne boit pas de café
-
Lui, il boit du thé
Une tasse à la main
C’est l’heure, crie-t-il !

Monsieur Montois
On l’aime beaucoup
Notre directeur va partir
Tout le monde est triste
Oui, il était toujours là pour nous
Il va nous manquer
Salut !

Patricia  ALEF / CM1B


Nous vous saluons Jean-Luc
En chemin pour Rome...
Que votre nom continue d´être encensé
Que votre règne...revienne…one day, at home.
Que votre volonté continue d’être faite
Là-bas…comme à Stockholm…
Donnez-nous...votre numéro de téléphone…
Et la promesse de ne pas nous oublier trop vite...
Pardonnez-nous de ne pas avoir réussi à vous garder parmi nous...
Photos compromettantes, lettres anonymes.
Rien n´y a fait, hélas... Échec sur toute la ligne…
Ne nous soumettez pas à la tentation
De vous préférer un autre Directeur.
Même si vous répétez souvent
Combien elle sera à la hauteur !
Et délivrez-nous, Monsieur de ce mal…-être
Puisque vous avez décidé de disparaître…
Ainsi a-t-il été
         Notre Directeur  pendant 6 ans
         Notre Ami, pour longtemps....

Jean-Luc

Quelques lignes donc pour te dire au revoir. Au nom de nous tous. Au nom des plus chanceux qui t´auront connu six ans. Les veinards. Au nom des autres, qui après quelques mois, une année ou deux, en arriveront à la même conclusion :
Nous perdons un directeur ouvert aux autres, enfants, petits et grands ; dynamique ; respectueux des diverses personnalités composant notre équipe.
Petit pot pourri donc. Souvenirs de ces six ans.
En six ans justement, vous n´aurez pas manqué de noter combien Jean-Luc a l´art d´harmoniser polo et chaussettes, la panoplie de tons s´étalant du vert olive au brun noisette.  
Aux grandes occasions, le nœud pap´ était de rigueur. Ces jours-là, vous ne le saviez peut-être pas, mais réunion particulière il y avait. Faire honneur aux invités il fallait.
Un vendredi sur trois, réunions encore, de maîtres…animées … par un maître.
Maître des compromis, des angles qu´on arrondit.
Maître des projets qu´on encense. Ne jamais faire offense.
De quoi nous motiver, gérer nos personnalités, sans entraver nos libertés.
Pédagogiques, artistiques, lyriques, atypiques…hystériques ?!
Tâche ardue vous en conviendrez. Diriger notre équipe, ah si vous saviez !
Un temps d´adaptation il lui a fallu. Les enseignants, d´ici ou d´ailleurs, cela n´est guère une sinécure. Mais à sa tâche, il s´est attelé.
Contacts divers et variés pour nous fournir matière à modeler et adapter.
Le tout à vos enfants, centre de tout projet.
Vous recevoir. Dans son parloir. Qu´il a su finalement partager avec une autre équipe née de par sa volonté et sa pugnacité. Et les contraintes de les accepter.
Parce que c´est dans sa nature. De s´entourer, de faire évoluer une situation à la base sclérosée. A nouveau, nous ne pouvons que l´en féliciter.
Mais poursuivons, et soulignons les autres aspects de cette trop courte parenthèse stockholmoise.
Car aujourd´hui, c´est l´école qui pavoise.
Tant d´investissement mérite satisfaction :
De nouvelles et nombreuses inscriptions, une équipe au diapason, des enfants de tous horizons.

Jean-Luc

Il ne manque plus que …l´extrême onction…
D´où son départ pour Rome… (puisque comme chacun sait, « Tous les chemins… ») 
Un nouvel objectif, de nouvelles fonctions. Un nouveau public à découvrir, amadouer, convertir.
…A une seule religion, celle de faire que d´autres êtres humains, de tous âges, puissent s´épanouir.   
L´épanouissement d´un enfant. D´un enseignant. D´une relation parents-école. Tout un symbole.  
On en viendrait presque à rebaptiser notre école…non ?
Après Saint Jacques de Compostelle, l´heure serait peut-être venue à un Saint Jean-Luc de Stockholm…Cela mérite référendum…
A défaut de ce geste civique, cher Jean-Luc, nous te plébiscitons tous pour cette mission qui arrive à son terme. Et te remercions infiniment pour ces six années de dévotion.

Très « Amicalement vôtre », Monsieur le Directeur…

L’équipe des enseignants de Saint Louis