← Retour vers le portail de l'école élémentaire                                                                   Lundi, 22 Juillet 2019                      

Grammaire

 

G1

 Nos critères de reconnaissance :

-        Le verbe change pour indiquer quand ça se passe (le temps)

-        Il change pour indiquer le singulier ou le pluriel ( le nombre)

Exemples :

Paul est parti en vacances

         Verbe (au passé et au singulier)

Les enfants partiront en vacances.

                      Verbe (au futur et au pluriel)

 

  

 

 

La classe du verbe   



G2

Comment identifier une phrase verbale ?

Pour reconnaître une phrase verbale, on doit utiliser 3 critères :

  • La phrase verbale a un sens.

           exemple oui : Le chien dort.                    exemple non : se demande

  • Elle s’organise autour du verbe.

          exemple oui : Le vent souffle fort :           exemple non : vacances au ski

  • Elle respecte les règles de construction du français.

           exemple oui : Marie aime la soupe :     exemple non : Marie aime soupe

 

Exemples oui:

Les enfants mangent souvent des céréales au petit déjeuner.

  D.    Nc.     Verbe.

       ↓

Groupe nominal

………………………………………………………………………………………..

………………………………………………………………………………………..

 

 

 

 

 

 

 

 

La phrase verbale

 

 

G3 

Il existe quatre types de phrases.


- Pour donner une information (déclarer, raconter, expliquer....) on utilise une phrase déclarative.

  • Exemple : J'aime beaucoup la tarte aux prunes.


- Pour poser une question, on utilise une phrase interrogative. A l'écrit, elle se termine par un point d'interrogation.

  • Exemple : As-tu pris ton parapluie ?

- Pour dire de faire quelque chose (donner un ordre ou un conseil), on utilise une phrase injonctive et le temps de l'impératif.

  • Exemple : Ne passez pas sur ce petit pont.

- Pour s'exclamer (s'étonner, s'indigner, insister....) on utilise une phrase exclamative. A l'écrit, elle se termine par un point d'exclamation.

  • Exemple : Encore un petit effort !
Il existe deux formes de phrases, les phrases afffirmatives et les phrases négativesqui portent des mots de négation (ne...pas ; ne ... plus etc)

 

Les types de phrases 

Les formes de phrases 

 

G4

Le sujet du verbe peut-être un groupe nominal (GN), un nom propre (NP) ou un pronom personnel (PP).

Le vieux chien dort.                  Alain appellera ce soir.         Elle veut une tarte aux fraises.

        GN                                     NP                                   PP

Quand le sujet est un groupe nominal ou un nom propre, il répond à la question qui est-ce qui ? ou qu´est-ce qui ? 

Il peut être encadré par c´est .... qui ou ce sont .... qui

Le vieux chien dort. Qui est-ce qui dort ? C´est le vieux chien qui dort.

Alain appellera ce soir. Qui est-ce qui appellera ce soir ? C´est Alain qui appelera ce soir.

Le sujet est le plus souvent placé avant le verbe. Mais il peut aussi être placé après le verbe dans une phrase interrogative ou éloigné du verbe.

 

Le sujet 

du verbe 

 

G5

Les noms :

Les mots « enfant, jardin, chat, tristesse » permettent de savoir si on parle d’une personne, d’un animal, d’un objet, d’un sentiment…ce sont des noms.

On distingue les noms propres et les noms communs.

Les noms propres :

Les noms propres commencent par une majuscule. Ce sont le plus souvent des noms de personne, de ville, des pays, de fleuves

Exemple : Suède, Eric, Stockholm, Gamla Stan


Les noms communs:

Les noms communs sont les autres noms. Ils désignent souvent une personne, un lieu, une chose, un animal ou un sentiment.

On trouve souvent un déterminant devant les noms communs.

Exemple : une souris ; la joie ; une fraise ; une sorcière ; des enfants

Noms propres

et

noms communs 

 

 

G 6 

 Le déterminant est toujours placé devant un nom commun ou un adjectif qualificatif mais jamais devant un verbe conjugué.

Il sert à déterminer le nom, c´est à dire qu´il précise le genre (masculin ou féminin) et le nombre (singulier ou pluriel) du nom.

On dit qu´il s´accorde avec le nom.

On distingue deux grandes familles de noms : les articles et les déterminants ( voir le tableau sur le cahier de lecon)

          

Les déterminants

G 7 

Une conjonction de coordination est un petit mot invariable qui sert à relier deux mots ou deux propositions.                              

exemple : Paolo préfère-t-il jouer ou travailler ?

                J´ai froid donc je mets mes gants. 

                J´aime ni le chou ni les épinards.

                Elliot vient à l´école mais il n´aime pas travailler.

Pour se souvenir des sept conjonctions de coordination, il y a une phrase : Mais où est donc ornicar ?
 

Les conjonctions

de coordination 

 

 

             G8         

On distingue les phrases simples  (un seul Vc) et les phrases complexes (au moins deux Vc)

exemples : Je mange à la cantine.

                 Je mange à la cantine puis je vais jouer dehors.  

Dans une phrase, on trouve :

- un sujet qui peut être un GN, un NP, un PP ou un Vi

- un prédicat qui peut être un Vc tout seul ou un Vc et un complément

- un complément de phrase que l´on peut déplacer et supprimer. On connait les compléments de lieu, de temps et de manière.

exemples :    Ce monsieur prend le métro.

                    Ce monsieur prend le métro tous les jours.

                    Tous les jours, ce monsieur prend le métro.

                    Tous les jours, ce monsieur prend le métro à la gare.

Phrases simples 

phrases complexes

 

         G 9     Les compléments de phrase de lieu ou de temps

1. A quoi sert un complément de phrase ?

Le complément de phrase complète la phrase. Il apporte des informations sur le lieu, le temps…

Exemple : L´année dernière, nous sommes partis en vacances.

2. Comment repérer le complément de phrase ?

Pour trouver le complément de phrase, on pose les questions :

-        Où ? pour connaître le lieu

-        Quand ? pour connaître le temps

Les compléments de phrase peuvent être déplacés et on peut souvent les supprimer.

Exemple : Nous sommes partis en vacances l´année dernière,

                 Nous sommes partis en vacances,

3. Quelle peut être la classe grammaticale d´un complément de phrase ?

Un complément de phrase peut être :

-        Un groupe nominal (avec parfois une préposition devant)

Exemple : en Suède ; sur le continent européen

-        Un mot invariable (adverbe) qui exprime le lieu ou le temps

Exemple : Hier, demain, souvent….

 

 

           

Les

compléments

de

phrase

9171 visites


Nouvelles

 

 

 

Site de classe des CM1 AB - École élémentaire du lycée français de Stockholm